AME LTE Afficher le menu principal

LTE

Laboratoire Transports et Environnement

Contexte et thématiques

La réduction des impacts sanitaires et climatiques de la pollution atmosphérique et la réussite d’une transition énergétique vers des ressources renouvelables sont deux enjeux sociétaux majeurs. Dans ce contexte, les  recherches au LTE visent à réduire les impacts négatifs du secteur des transports et à favoriser une mobilité plus durable. La thématique centrale du LTE est l’analyse des principales nuisances environnementales des transports et l’optimisation des solutions pour les réduire. Elle est abordée selon 3 volets complémentaires :

  • Emissions de polluants atmosphériques : Caractérisation des émissions réelles des véhicules routiers et non routiers, développement de méthodologies de mesure des émissions de polluants non réglementés et modélisation des émissions des véhicules et des trafics. (Equipe EPA)
  • Gestion et stockage de l’énergie : Optimisation multicritère de la consommation énergétique des véhicules par action sur le dimensionnement des composants, les lois de gestion internes, la durabilité des éléments de stockage et le profil d’utilisation. (Equipe VEH)
  • Perception des nuisances et acceptabilité des solutions : Analyse de la manière dont les individus perçoivent les nuisances (bruit, pollution) et leurs effets, mais aussi leurs attitudes vis-à-vis de solutions technologiques ou de mesures favorables à l’environnement. (Equipe PAC)

Positionnement

Le LTE est un laboratoire pluridisciplinaire comportant deux équipes SPI (EPA et VEH) et une équipe SHS (PAC). Ses recherches s’inscrivent dans les défis stratégiques de l’IFSTTAR portant sur la mobilité durable et la réduction des nuisances et des risques. Au sein du département AME, le LTE participe à l’axe transversal traitant des effets de la mobilité, du transport et des infrastructures dans leurs environnements. Le Laboratoire dispose d’équipements scientifiques remarquables qui assurent le développement de travaux de recherche à forte composante expérimentale basés sur des données physiques et des réponses humaines recueillies dans des conditions contrôlées et proches de la réalité.

Nos travaux se situent à l’interface entre des approches purement disciplinaires et une vision « transports », en intégrant une perspective plus globale et environnementale. Elles sont menées en étroite collaboration avec des équipes universitaires nationales ou internationales et des partenaires socio-économiques. Cela permet de renforcer le volet disciplinaire des recherches du LTE, de contextualiser des travaux académiques et d’apporter des réponses plus opérationnelles aux attentes des différents acteurs.

Direction


Serge PÉLISSIER